Vous êtes ici : Accueil > Physiologie / Anatomie. > Lois de Fryette, mouvements vertébraux adaptatifs.
Publié : 14 mars 2014

Lois de Fryette, mouvements vertébraux adaptatifs.

Les lois dites de Fryette sont limitées et souvent contestées, mais elles ont le mérite de donner parfois une vraie solution aux problèmes de dos.

Et quand bien même, elles nous mettent le nez sur une fonction dont le médecin au premier abord ne se soucie guère :

La nécessaire adaptation de chaque vertèbre dans tous les plans de l’espace aux mouvements globaux du corps.

- Première loi de FRYETTE . pour un groupe de vertèbres :
- Cette loi peut s’énoncer ainsi : en position neutre (appui discal, sans flexion ni extension), toute latéroflexion est suivie de la rotation des corps vertébraux dans la convexité ainsi formée. C’est une règle physiologique se produisant à chaque mouvement. Son exagération et sa fixation est visible en cas de scoliose par exemple.

- Deuxième loi de FRYETTE .
- Intéresse une vertèbre par rapport à sa suivante.
- Dans un état d’extension ou d’hyperflexion, la latéroflexion d’un côté est précédée de la rotation du corps vertébral dans la concavité.
- c’est la loi qui permet de raisonner un "déblocage structurel"

Une grosse prise de tête et un plus grand développement serait nécessaire pour les "apprendre" mais, s’il n’y a qu’une chose des ces lois à retenir, c’est celle là : un problème de vertèbre en ostéopathie, ce n’est pas une vertèbre déplacée) mais c’est une absence de mouvement adaptatif d’une vertèbres (ou de plusieurs) qu’il convient de restaurer par une manipulation.

Voir en ligne : Physiologie du complexe vertébral

Post-scriptum

Mot clé "lois de Fryette" sur l’ostéo4pattes :
- http://revue.osteo4pattes.fr/spip.p...